Close

La Gracchio

gracchio little cloud

Le nouveau parapente intermediarire de chez Little Cloud!!

Un nouveau nom pour une nouvelle aile. Gracchio est le nom Italien du Chocard. L’aile reprend les concepts qui font l’identité de LC, un allongement contenu, un comportement ultra amorti en tangage.

La Gracchio est une aile avec laquelle on se sent à l’aise de suite!
Son pilotage est extrêmement intuitif, direct. La lecture de la masse d’aire est précise et ne submerge pas le pilote d’infos. C’est rassurant et très confortable pour les vols de longues durées.La glisse est supérieure à la Goose Mk3, particulièrement légèrement accélérée. Ce qui en fait voile performante en transition et face au vent.

La Gracchio s’adresse aux pilotes  autonomes voulant voler sans être limité par leur aile pour de belles balades aériennes , du soaring, du marche et vol…Nous avons pu faire de très beaux vols avec ce parapente.

Avec un poids de 4.2 kg pour la 23 m², un gonflage évident, la voile peut être utilisée en “marche et vol” sans problème.

SPECS

Specs

GRACCHIO 21 23 25 27
SURFACE 21 23 24.8 26.9
ENVERGURE A PLAT 10.8 12.4 11.8 12.3
ALLONGEMENT A PLAT 5.6 5.6 5.6 5.6
NB CAISSON 57 57 57 57
PTV optimum (KG) 55/75 70/90 85/105 100/120
POIDS (KG) 4 4.2 4.5 4.8
FINESSE 10+ 10+ 10+ 10+
CERTIFICATION EN 926-1 EN 926-1 EN 926-1 EN 926-1
PRIX € 2880 € 2880 € 2940 € 2940
Materiaux

TISSU DOMINICOTEX
Extrados, soft finish, 35 g DOKDO 20D
Intrados, soft finish 35 g, DOKDO 20D
Cloisons, hard finish 41 g, DOKDO 30D + soft finish, 35g DOKDO 20D

SUSPENTES
Basses: LYROS DC 200-DC120
Intermediaires: LYROS DC120
Hautes: LYROS DC 120-DC60

 

COULEUR

 TEST EN VOL DE LA GRACCHIO

Gracchio_Test_Video from littlecloud on Vimeo.

Cette vidéo est là pour vous donner une idée du comportement de la voile lors d’incidents ou de manœuvres provoquées.
Soyez conscient de l’air dans lequel vous volez et agissez en tant que tel! La meilleure façon de gérer les incidents de vol est de les éviter en prenant de bonnes décisions et en volant de manière active.
Le plaisir doit rester votre premier objectif en vol.

Pilote 1: 95 kg, taille 25
Milieu de la fourchette de poids.
Pilote 2: taille 70 kg 23
Bas de la plage de poids.

1- Effondrement frontal.
Cet effondrement est assez difficile à réaliser, la voile a tendance à se rouvrir dès que vous relâchez la tension sur les A. Vous pouvez remarquer le faible angle d’attaque lors de la récupération.
En conditions réelles, la voile vous indique que le bord d’attaque va perdre de la pression, ce que vous pouvez facilement arrêter en appuyant symétriquement sur les freins.
2- Effondrement asymétrique.
La partie difficile est de dégonfler le parapente plutôt que de le plier.
La réouverture est assez douce , comme dans le réel. Les gros effondrements que nous avons expérimentés en vol thermique montrent un angle de rotation très faible, inférieur à celui présenté dans la vidéo.
3 – Décrochage aux C, angle incidence élevé.
Cette manœuvre montre la reprise lorsque vous mettez la voile en décrochage àux angles d’incidence  très élevés.
Cela pourrait se produire lorsque vous dirigez avec les commandes C ou lorsque vous entrez dans un  gros thermique.
Pas de grosse abattée dans le processus de récupération.
J’utilise parfois ce moyen pour descendre rapidement (comme un B-Stall), c’est plutôt lisse et stable tant que vous restez symétrique.
4- Mesure de la course de freinage.
Dans les deux cas, nous parcourons plus de 60 cm. Vous remarquerez qu’avec la déformation de l’aile avant qu’elle ne perde le vol, le risque de décrochage accidentel est très réduit.
Il y a un effort très dissuasif sur les derniers 10 / 15cm.
5- Résistance à la vrille.
Nous vérifions la facilité de mise en vrille de la voile, ses sensations et son rétablissement, lorsque vous sentez que la demi-aile perd le vol.
Pas beaucoup d’abattée encore.
6- Grandes oreilles.
1er est la version stable. Je prends juste la manche rouge à l’extérieur A. Parfois, vous avez besoin d’un pompage pour les re-ouvrir  (surtout dans l’air calme).
2nd est une version plus grande, avec un taux de chute plus élevé, mais pas très stable.
7- Spirale.
Je provoque une spirale forte, exerce une pression sur 2 tours, sans aucun appui avec mon corps.
Le taux de chute atteint est d’environ -20 m / s.
Lorsque je relâche la bascule, la voile sort de la spirale sur un 720 °.
Les forces G ne sont pas si élevées, mais doivent être prises en compte, car le risque de blackout existe ! Vous le remarquerez par un rétrécissement de votre angle de vue. Agissez toujours avant que l’ incident ne survienne!

Go top