Close

Les orages sont des formations nuageuses à éviter pour la pratique du parapente!

Fortes rafales de vent, ascendances et descendances fortes, pluie, neige, grêle, vent fort bien au dessus des valeurs de nos vitesses de vol, turbulences, mauvaise visibilité, ….. bref un nuage très dangereux!! Son influence peut se faire sentir sur plusieurs kilomètres. Par exemple, le phénomène sournois de l’air froid qui descend depuis une cellule orageuse en montagne: l’air froid plus dense suit certaines vallées et crée un véritable tsunami d’air qui arrive brutalement, avec des brises très fortes, même très éloignées de la source de l’orage. Mieux vaut ne pas être en l’air à ce moment là!

Par expérience, un orage présent sur le massif de Bisanne (Les Saisies, Savoie) peut très bien créer une brise descendante de 60 km/h (ou plus!) qui vient annuler soudainement la brise encore montante sur l’atterrissage de Doussard situé à 30 km à vol d’oiseau (Haute Savoie) et poursuivre jusqu’à Annecy, en cas d’orage très violent. J’ai pu voir il y a quelques années, ce changement radical et brutal. impressionnant!! D’autant plus que pour les pilotes au décollage de la Forclaz, il y avait une petite brise de face et des conditions bien douces. Dans ce cas là, le relief cachait en partie le coté impressionnant du nuage orageux qui est dans le dos des pilotes. Mais en étant attentif, on pouvait voir une belle enclume avec un beau fond noir et entendre le tonnerre gronder.

L’observation du ciel, la lecture d’ouvrages,…., peuvent nous donner beaucoup d’informations et de connaissances météorologiques et aèrologiques. La prise des prévisions sur de bons sites web ou applications smartphones permet aussi de connaitre la situation générale et d’être attentif à ce qu’il se passe.

Savoir dans quelle masse d’air on va voler est je pense primordial! Beaucoup de frayeurs ou d’accidents auraient pu être éviter.

Voici des photos pour vous faire connaitre UN des signes annonciateurs d’orages. Il peut être utile dans bien des situations, pour des activités comme la parapente ou en montagne. Les photos ne sont pas de très bonnes qualités (prises avec un smartphone  :))  . Le contraste a été amélioré et forcé, pour plus de visibilité. Dans ce cas là, le jeudi 24 août 2017, les orages arrivaient par l’Ouest, donc le front était assez visible, en prenant le soin de regarder le ciel avant de se préparer ou de décoller. La situation météo annonçait des remontées d’air chaud et humide et de ce fait une forte instabilité. Une situation typique d’orages de front qui peuvent se produire à n’importe quel moment du jour et de la nuit. Par temps brumeux ou si il y a des nuages en basses couches, ces orages peuvent être cachés! Le front d’orage peut aussi  se déplacer assez vite. Attention donc à la durée du vol. Pendant que nous sommes en l’air, le temps passe et le front se déplace!

Sur la première photo ci dessous, il est 11 heures du matin environ. Elle a été prise depuis le décollage de Planfait. Celle de gauche est le cliché d’origine. ( Cliquez dessus pour les agrandir) Celle de droite en noir et blanc contrasté pour mieux apercevoir au niveau du sommet de la crête du Semnoz, les nuages caractéristiques pré-orageux: les Altocumulus Castellanus (du latin castellanus, château), des nuages de l’étage moyen, qui se distinguent par des tours multiples se formant à leur sommet. Elles indiquent un mouvement vertical convectif important à ce niveau. Donc c’est le signe d’une forte instabilité aux niveaux moyens de l’atmosphère qui s’étend sur une grande épaisseur.

altocumulus castellanus altocumulus castellanus

Les photos suivantes sont des agrandissement pour une meilleur visibilité de ces nuages. Certains matins, on peut les apercevoir temporairement dans le ciel, signe que l’orage risque de se produire plus tard dans la journée. Attention donc lors de longues sorties en montagne ou de longs vols!

Altocumulus castellanus Altocumulus castellanus

Ces nuages annonçaient un risque orageux important. Il est donc important de surveiller le ciel et son évolution pour ne pas se faire surprendre. Ce risque s’est confirmé par la suite.

Dans ce cas il était plus facile de voir arriver le mauvais temps par l’ouest qui est bien dégagé. Dans d’autres situations, il est bon d’être vigilant suite à ces repères nuageux vu précédemment. Ce n’est pas forcement toujours aussi évident!

Les photos suivantes sont prises une heure après. L’enclume est bien formée. Le front orageux est arrivé assez vite!

nuage oragearc en ciel

Bons vols à tous!

Go top